L’Eau d’Heure – l’eau d’or – l’odeur … « José Buchet »

José Buchet est un Ancien vice président du Port autonome de Charleroi -directeur du centre Nautique, enseignant en Education Physique – et après une carrière sportive, diplômé de la FPMs prévention et sécurité, il fut conseiller provincial du Hainaut. Aujourd’hui à la retraite, il continue sa citoyenneté active dans les domaines de l’écologie, des associations, des amis proches. Avec conviction, il défend son opinion pour la défense des intérêts publics qu’il suppute émincés par une bureaucratie lourde et, déplore l’appropriation du bien public. Au travers de ces réalités, il perçoit un avenir tendu qui diminue l’accès aux choses de la vie.

La petite rivière au débit et au parcours capricieux prend sa source dans la région de Cerfontaine, alimente le barrage de la Plate Taille [[ Le nom « Plate Taille »  vient de l’abattage des bois, la taille où les charbonniers venaient préparer le charbon de bois]], arrose Walcourt  et Ham sur Heure, se jette dans La Sambre à Marchiennes. L’écoulement de l’eau depuis  est capricieux par son débit  fortement influencé par les eaux de pluies et, une heure après l’orage, elle se transforme en torrent, déborde des berges, atteint le houppier des arbres et noie les prairies. Cette énergie durable et renouvelable a été bien utilisée par les anciens pour alimenter forges et moulins après avoir entouré fermes, villages, châteaux  dont le plus imposant appartenait à la famille de Mérode [[Famille de Merode, entre autres gloires, fondateur de la Belgique et grand-mère de la famille du Prince de Monaco]] et maintenant  à l’administration communale.

Quelques méandres plus loin « Bia tro » avec son déversoir remarquable de discrétion et de charme bucolique, la rivière est plus calme et parcours l’avant-garde d’une partie bien industrialisée et malheureusement délaissée. Au pied de «l’ M de Bomerée », un reste de guinguette précédé de cressonnières disparues comme l’élevage d’écrevisses tout aussi abandonné.  Le restaurant auberge a laissé place au commerce de grande surface bien plus fréquenté. Le petit train de la ligne 132 qui y amenait  les promeneurs du dimanche pouvaient poursuivre leur voyage jusqu’à Walcourt ou encore l’étonnante gare de Cerfontaine [[Cerfontaine, la fontaine aux cerfs …]].

L’Eau D’Heure ne peut devenir une frontière, une barrière, un rempart, il faut confondre les tentatives d’y mettre des entraves à la circulation des personnes, de l’eau et des poissons.  L’eau est un bien commun librement accessible, un bien précieux qu’il faut utiliser avec parcimonie. Ce bien commun qu’il faut épurer d’urgence,  comme améliorer le cours de la rivière pour faire passer à la Sambre une eau de qualité en quantité appréciée et indispensable pour l’étiage[[ Etiage de la Sambre et du canal Charleroi-Bruxelles. Savez-vous que l’eau en provenance des barrages de l’Eau d’heure sert à maintenir le niveau de l’eau dans le canal de partage des eaux de l’Escaut, qu’il faut pomper l’eau depuis La Sambre pour remonter et assurer la navigation fluviale et le fonctionnement des ouvrages d’art le plan incliné de Ronquières et les Ascenseurs de Thieux]] de la voie fluviale, la Sambre et le canal Charleroi- Bruxelles.
Le cours de l’Eau d’Heure doit rester un bien public accessible aux promeneurs, rester un chemin de communication et d’échanges durables. Pourquoi pas rétablir une voie de circulation champêtre à l’écart du bruit et de la surconsommation de carburants fossiles, en vélo, à pied ou en carriole, le paysage le mérite.

Pour cela, L’Eau d’Heure a besoin aujourd’hui de nous tous et de la coordination entre les nombreux services administratifs (Les Eaux et Forêts – La direction des Eaux de Surface – la direction des barrages, le service Hydrologique en général) mais surtout des citoyens soucieux de meilleurs entretiens et  réparations à transmettre.  Pour cela venez, voyez et parcourez notre  belle  rivière libres comme les papillons, les petits oiseaux et les frétillants gardons.

 
José buchet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *