Cartographie du bassin versant de l’Eau d’Heure

Voici différentes cartes du bassin versant de l’Eau d’Heure fournie par le service de cartographie de la DGARNE du Service Public de Wallonie  ainsi que par la division des cours d’eaux non-navigables.
Le bassin versant de l’Eau d’Heure fait partie intégrale du bassin de la Sambre. La vallée de l’Eau d’Heure est  spécifique, entre autre, par les diverses régions agro-géographiques qui sont traversées; la Fagnes, le Condroz, la Thudinie et le bassin houiller. La région du Condroz est prédominante. La Wallonie comprend 8 régions agro-géographiques ou rurales qui se différencient les unes des autres par le relief, la végétation, le climat et le sous-sol. En fonction des diverses caractéristiques de chacune des régions, l’habitat ou patrimoine rural diffère.

L’Eau d’Heure présente des zones où la pente est relativement forte et ce jusqu’à ce que la Thyria se jette dans son cours. Ensuite, elle franchit des zones à pente beaucoup plus faible excepté à Ham-sur-Heure où des traces de parties plus pentues sont toujours apparentes. La source de l’Eau d’Heure au hameau de Géronsart se situe à une altitude de 320 mètres. A Marchiennes-au-Pont, l’Eau d’Heure se jette dans la Sambre à une hauteur de 120 mètres au dessus du niveau de la mer. Durant son parcours, l’Eau d’Heure subit une dénivellation proche des 200 mètres, ce qui explique que c’est une rivière assez pentue.

Selon la Directive Européenne 2000/60/CE qui introduit le concept de masse d’eau, la rivière Eau d’Heure correspond à trois masses d’eau de surface: SA05R, SA08R, SA11R. La première a un statut de cours d’eau fortement modifié tandis que celui des deux autres est naturel. La masse d’eau SA08R est alimentée par deux cours d’eau principaux, le Ruisseau d’Yves et l’Eau d’Heure, cette dernière traverse également les masses d’eau SA05R et SA11R.

Dans le bassin versant de l’Eau d’Heure et le long de sa rivière, comme à de nombreux endroits où l’eau est présente, l’homme s’est installé et développé. Toute cette croissance a engendré et engendre toujours des perturbations sur les écosystèmes aquatiques. Les différents types de pollutions du bassin versant peuvent être analysées par la visualisation de la carte d’occupation du sol de l’ensemble du territoire. Les différentes catégories d’occupation ou d’affectation du sol sont déterminées par le plan de secteur. Il permet une visualisation de la fonctionnalité de chaque parcelle du territoire dans le but de maintenir une croissance de l’activité humaine équilibrée et d’empêcher une consommation excessive de l’espace. Ces plans de secteur sont régulièrement révisés en fonction des tendances de l’avenir. Chacune des modifications du plan de secteur tient compte des indications inscrites dans le SDER (Schéma de Développement de l’Espace Régional), schéma d’orientations pour l’aménagement et le développement de la totalité du territoire de la Wallonie. L’agriculture constitue la principale occupation du sol sur le bassin versant de l’Eau d’Heure.

Voici ci-dessous trois cartographie du bassin versant: la première reprend l’altitude, la deuxième l’occupation du sol et la troisième le réseau hydrographique sous fond IGN.carte-bassin-eau-d-heure-alticarte-bassin-eau-d-heure-occupation-sol carte-bassin-eau-d-heure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *