Le Chemin de l’Eau d’Heure et la Ville de Charleroi

Le « Chemin de l’eau d’Heure » est avant tout un projet dynamique visant le rapprochement et le dialogue entre la ville et la campagne. Caractérisé par la volonté de construire une plate-forme pluridisciplinaire afin de réaliser un vaste système relationnel par rapport à la dynamique de l’eau, ce projet concorde pleinement tant avec le code Wallon de l’eau qu’avec la Directive Européenne Cadre de

cropped-DSC05375-2.jpg

L’Eau d’Heure à Marchienne-au-Pont

La Ville de Charleroi entend jouer un rôle proactif dans ce projet et a donc sollicité l’avis d’experts pour réaliser ce sentier. L’objectif pour Charleroi est de mettre en place une véritable voie de communication entre les carolos et les habitants du bassin de l’Eau d’Heure. Cette balade permettra de partir de la métropole et rejoindre le site des Lacs de l’Eau d’Heure en passant par les Communes de Montigny-le-Tilleul, Ham-sur-Heure, Walcourt, et Cerfontaine, a souligné Alain Eyenga, Echevin en charge de l’Environnement en 2011.
L’objectif principal du projet est de relier la campagne à la ville par un parcours didactique, balisé par des panneaux synthétiques d’information, le long de l’Eau d’Heure. Le projet, reliant la source de l’Eau d’Heure (Cerfontaine) à sa confluence avec la Sambre (Marchienne-au-Pont), se voudra être accessible aux piétons, personnes à mobilité réduite, malentendants, aveugles ainsi qu’aux voiturettes.

Ce texte a été réalisé par Monsieur Bertrand Louppe, attaché adjoint au cabinet de Monsieur Alain Eyenga, échevin de l’environnement de la ville de Charleroi en 2011. Il permet de préciser le rôle environnemental de la ville de Charleroi, située à la confluence de l’Eau d’Heure et de la Sambre, et à la porte d’entrée ouest de la première métropole urbaine en Région Wallonne.

L’ASBL »Le Chemin d’un village » vous propose un diaporama, réalisé le 2 octobre 2004 et présenté à la Maison Pour Associations pour la diffusion et la promotion du Chemin de l’Eau d’Heure, afin de préciser la dimension du projet de sa source à son embouchure et plus précisément la pertinence anthropologique de Marchiennes.

Le Chemin de l’Eau d’Heure pour Marchienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *